On n’a pas passé au feu, mais il s’est quand même passé quelque chose cette semaine. La plateforme derrière notre site a décidé d’elle-même de se mettre à jour à la dernière version. Ceci a cassé le module qui s’occupe de la publication et l’affichage de nos BDs et JF donne des coups de tête à son écran depuis. Je n’en veux pas à la mise à jour automatique, c’est normal qu’il y ait des mises à jour de sécurités et la dernière chose qu’on veut est que notre site devient un autre zombie dans la flotte de sites piratés qui donne des virus à tous ses visiteurs. Mais bon, c’est quand même plate. On travaille à rétablir la situation le plus rapidement possible alors, ne vous inquiétez pas si le site a l’air un peu bizarre au cours des prochains jours. Rappelez-vous les amis, les copies de sauvegardes sont vos amies. En avez-vous fait une récemment? Oui? Bien refaites en une autre!

Quels jeux retiennent votre attention cette semaine? No Man’s Sky est sorti mardi et l’internet est pas mal mitigé. Il y a beaucoup de gens qui se plaignent qu’il n’y a pas grand-chose à faire et que les planètes se ressemblent trop. Sans aussi compter que Sean Murray, le développeur principal du projet chez Hello Games, avait semblé indiquer qu’il y avait un potentiel pour les joueurs de se rencontré s’ils avaient la chance inouïe d’être dans le même système solaire au même endroit. Dans une galaxie de 18 quintillions de planètes, ça semblait être un événement très rare, mais c’est arrivé le jour de la sortie du jeu. Les deux joueurs se sont diffusés sur Twitch en même temps et ils n’ont pas été capables de se voir, malgré le fait qu’ils étaient à la même place exactement sur la planète. En plus, des gens futés ont observé le trafic réseau du jeu sortant de la PlayStation 4 et se sont aperçus qu’il n’y avait rien dans ce trafic qui indiquerait que ce jeu est multijoueurs. Donc, quelque chose cloche et les gens ne sont pas contents. Mon hypothèse sur ce qui est arrivé : le composant multijoueurs n’était pas prêt et Hello Games pensait pouvoir subtilement l’ajouter au jeu avant que des joueurs se trouvent (théoriquement, supposé être un événement très rare), mais ils ont perdu le pari et se sont fait pogner les culottes baissées. Le fait que le trafic réseau du jeu ne contient rien de « multijoueurs » sauf du transfert d’informations sur nos découvertes semble appuyer ma théorie. Et vous? Allez vous acheter No Man’s Sky? Personnellement, j’attends que la version PC sorte aujourd’hui pour faire une comparaison et prendre ma décision tandis que JF va probablement l’acheter sur PlayStation 4(même s’il dit qu’il n’est pas certain, il a une très mauvaise poker face).