Oui, on a bien aimé le jeu Tera, mais malheureusement, le style artistique sur certains points nous donne le « pornoreflexe ». C’est quoi ça? C’est le réflexe paniqué de minimiser la fenêtre avec un air coupable si quelqu’un approche de notre écran pendant qu’on joue / regarde quelquechose de douteux. Vous me dites, « Un instant Max, d’ou sors-tu ces supers prises de luttes du vocabulaire français? » et je vous réponds, d’une place très sombre et caverneuse (ba dum pishh). En d’autres mots : Tera souffre du syndrome « g-string en métal » où les personnages de persuasion féminine décident de mettrent le charme avant leur survie apparente lorsqu’elles choisissent leurs armures. C’est quoi l’idée? Émoustiller les adversaires pour que ceux-ci soient trop distrait pour parer vos coups? Regardez ça! (Mais pas au bureau)

Vous êtes pas au bureau?

Vous êtes certain?

Ok….

Un vrai char d'assaut!
Mais comment ça tient en place?!?

Et la race des Elins? Euh non. Je refuse de parler d’eux. Si on met de côté les 6 packs et les gros seins, le jeu est surprenant. L’action est plus similaire au jeu Monster Hunter que World of Warcraft où on a l’impression que chaque personnage est un bateau pirate qui vide ses chargeurs à intervalles réguliers jusqu’à mort s’en suive. Dans Tera, les coups doivent toucher l’adversaire physiquement pour faire mal. Si un gros monstre essais de vous faire avaler vos orteils, vous pouvez bouger hors du chemin et évitez les dégâts. Dans World of Warcraft, si l’ennemie est à votre portée et il vous frappe, vos défenses sont mesurées et le système déclare si vous êtes touché ou non. C’est très amusant avoir l’opportunité de se battre contre des gigantesques monstres quand vous savez que votre vie est vraiment entre vos mains et que si vous êtes bon à esquivez les coups, vous allez vous en sortir. Le système de quêtes, malheureusement, est assez simple. J’ai tendance à sauter par-dessus le texte et droit dans le combat. Plusieurs gens l’ont dit avant moi, mais je vais faire écho de leurs sentiments. Si un jeu était en mesure de combiner le système de combat de Tera, les quêtes de Star Wars : The Old Republic, l’accessibilité de World of Warcraft et le système de combat entre joueurs de Guild Wars 2, je pense qu’on aurait un vrai champion des jeux de rôles massivement en ligne. Quoi? Pas de fin humoristique? Ok…boules.