Depuis qu’Epic Meal Time est passé à “tout le monde en parle”, il se pourrait que plusieurs apprentis-chef suivent leur exemple et créer des abominations culinaires. On aimerait les avertir que ce projet pourrait les laisser en très mauvais état. Quand l’apport calorique d’un seul repas surpasse la consommation journalière d’un obèse de 700 livres, on doit commencer à se poser de sérieuse questions. On comprend que le bacon est “awesome” et “epic” mais en même temps, il ne faut pas dépasser les limites. Je suis certain que si on mettrait ces joyeux lurons dans une poêle, il crépiteraient tous comme du bacon graisseux.