C’est malheureusement une réalité auquel on s’expose si on décide d’embarquer dans ces systèmes de « Maison intelligente ». Il y a déjà des vulnérabilités dans plusieurs systèmes qui permettent de prendre le contrôle de certaines actions. Pour l’instant, un groupe de chercheurs en sécurité informatique de l’université du Michigan on fait une « preuve de concept » avec des serrures intelligentes qui leurs permet d’ouvrir ceux-ci ou générer leurs propres clés. Mais c’est facile d’imaginer que tous ces systèmes ont des points faibles qui rendrait possible une prise de contrôle par une tierce partie malicieuse. Donc : ouvrir des portes, jouer avec le chauffage, allumer le four, faire clignoter les lumières et ainsi de suite. Pour ceux qui ne connaissent pas, un système de maison intelligente offre un point central pour contrôler tous les objets « intelligent » de sa maison. Par intelligent, on parle ici de tout ce qui peut se brancher à un réseau et permettre le contrôle à distance ou la communication entre objets intelligent. Donc, on pourrait programmer la maison pour démarrer la cafetière et augmenter le chauffage le matin lors qu’on se lève et faire levé les rideaux de la chambre. Ensuite, le système de son se mettrait en marche doucement avec votre album préféré. Ou dans notre scénario, un extrait sonore au volume maximal de macaques en chaleurs qui se battent pour la dernière banane.

Quels jeux retiennent votre attention cette semaine? Uncharted 4 et Doom sont sortis cette semaine. Je n’ai pas eu le plaisir de terminer les 3 autres Uncharted mais ça a l’air pas mal amusant donc je considère probablement terminé ceux-ci avant de me lancer dans le 4e. Doom semble aussi amusant, mais pas à 80$(avant taxes!) donc je vais probablement attendre qu’il baisse en prix pour y jeter un coup d’œil. Le « Shareware » (Partagiciel?) de Doom a été un de mes premiers jeux sur PC quand j’étais jeune. Ç’a aussi été le premier jeu que j’ai réussi à faire fonctionner en multijoueurs et je n’en revenais pas. Le concept d’être dans un jeu avec quelqu’un d’autre en même temps était encore nouveau pour moi et le fait d’être chassé par celui-ci menait à des moments pleins de tension. Mais des fois ça buggait et on retrouvait notre adversaire en train de courir dans un mur. Sacrées désynchronisations!