C’est vraiment arrivé. Non, nous sommes encore sur Terre. Je parle ici du jeu de Kim Kardashian. Si vous m’aviez dit que cette femme frapperait, un jour, la première place de la section « gratuit » de l’App Store d’ Apple, je ne vous aurais jamais crue. Quand l’annonce a été faite qu’elle sortait un jeu, je n’ai même pas passé quelques secondes sur la nouvelle avant de passer à la suivante. Je me disais que c’était un jeu éphémère comme plusieurs sorties dans le monde des jeux vidéos de gens populaire. J’avais tort, et pas à peu près! Selon plusieurs sites, le jeu et ses microtransactions pernicieuses seraient en mesure de rapporter au-dessus de 200 millions de dollars aux développeurs Glu Mobile. Si les rumeurs sont vraies : selon l’entente de Kim Kardashian avec Glu Mobile, elle pourrait récupérer environ 80 millions de dollars de cette somme pour elle-même. Pouvez-vous imaginer? Le marché des jeux vidéo a vraiment évolué au-delà de son public régulier depuis l’arrivée des téléphones intelligents ainsi que des tablettes et rien ne le prouve plus que cette situation.

Pour balancer cette nouvelle, le nouvel album « Mandatory Fun » de Weird Al Yankovic qui vient de sortir a frappé le numéro 1 sur la liste des ventes « Billboard » aux États-Unis. La première fois qu’il réussit l’exploit en plus de 30 ans de carrières. La dernière fois qu’un album humoristique a réussis l’exploit était en 1963. Je suis très heureux pour lui, car c’est un vent de fraicheur entre les voix « autotune », les paires de fesses à répétition, les grosses lunettes fumées et les chansons qui se ressemblent toutes.

Aussi, hier soir, j’ai été voir le film « Predestination » au festival international de films Fantasia et j’ai bien aimé l’expérience. Une bonne histoire de voyage dans le temps qui va en laisser plusieurs très confus. J’aimerais en dire plus, mais c’est impossible sans ruiné l’histoire, alors je vous recommande seulement de le regarder si vous le trouvez quelque part.

Alors, quels jeux retiennent votre attention cette semaine? De mon côté, je n’ai malheureusement vraiment pas eu le temps de jouer. Par contre, JF, de son bord, lui a essayé d’embarquer dans la version multi-joueurs de Grand Theft Auto IV avec les résultats attendu. Je cite un de ses messages textes ci-dessous :

« J’ai commencé un peu à gosser dans GTA Online hier. Beaucoup de kids et de rocket launchers à la sortie des magasins…bleh »

Ça résume un peu mon expérience, mais avec plus de chars d’assaut. Et des voix d’enfants sur les communications vocales qui m’apprennent des nouveaux mots qui feraient exploser une religieuse tenant des chatons…qui explosent aussi.

Je pense que ce dernier paragraphe va laisser des séquelles à mon cerveau.