Quel plaisir! Le 1er avril est terminé. Tout ce qu’on lit sur internet est maintenant vrai. Ceci est toujours un de mes plus gros irritant à propos du poisson d’avril. Nous sommes méfiants de tout ce qu’on lit sur internet. Ne serait-ce pas meilleur si c’était notre manière régulière de procéder? J’ai l’impression que nous sommes, des fois, trop vite sur la gâchette et le monde serait peut-être une meilleure place si on avait tous un esprit critique mieux développé. Est-ce que cet article sur Wikipédia est véridique? Avez-vous vérifié les sources? Est-ce que ce reportage est biaisé? Est-ce qu’on essaie de vous faire peur avec cet article dans le journal? Souvent, la réponse n’est pas aussi simple.

Alors comment êtes-vous sorti du poisson d’avril? Avez-vous encore tous vos membres? Votre dignité? Pour ma part, ma blonde m’a fait croire qu’elle avait été victime d’un délit de fuite à bord de ma voiture qu’elle empruntait cette journée-là et que celle-ci était une perte totale. J’étais coincé dans un certain dilemme. Si c’était vrai et que je mettais en doute sa mésaventure, j’allais passer pour le plus gros des trous de beigne. J’ai alors décidé de lui faire croire que j’avais mordu à l’hameçon même si réellement je ne la croyais pas vraiment. En d’autres mots, un double poisson d’avril. Mais bon, pas d’accident. Tout le monde est saint et sauf, incluant ma voiture.

Quels jeux retiennent votre attention cette semaine? Je suis rendu à une dizaine d’heures dans Bloodborne et le jeu me botte les fesses solide. J’adore. Nous avons aussi invité Ian Richards de Radio Talbot à venir nous montrer quelques trucs pour rendre le début du jeu un peu plus tolérable. Si vous avez de la misère à démarrer votre partie, allez y jeter un coup d’œil. Je continue aussi à jouer à Diablo 3. J’ai réussi à monter un Crusader de saison à niveau 70 avant la date limite de celle-ci (5 avril). La 3e saison débutera le 10 avril alors préparez-vous, ça va brasser!

Joyeuses Pâques en passant! Que le lapin de Pâques fasse ses besoins chocolatés dans votre court.