La semaine dernière, Facebook a subi une interruption généralisée de quelques heures et la réaction planétaire a été sans précédent. Des millions d’employés de bureau se sont retrouvés avec des mois d’avance sur leurs travaux. Ils ont aussi remarqué une augmentation faramineuse des vitesses sur leurs réseaux. Les téléphones se sont retrouvés sur les tables de plusieurs établissements. Les chats sont redevenus des simples animaux de compagnies et plusieurs bébés ont eu un répit de flash de caméra incessant dans leurs petits yeux fragiles. Cependant, on vous recommande fortement d’éviter de marcher proche de terrasses extérieures sur le plateau et le Mile-End, car les gens s’y retrouvant ont maintenant la fâcheuse habitude d’agripper les passants sur le trottoir pour les forcer à valider leurs jolis drinks et le fait qu’ils ont TELLEMENT de plaisirs à cet endroit très branché. La panique était telle que plusieurs gens à Los Angeles aux États-Unis ont appelé le 911 pour signaler l’incident et savoir quand le tout allait être de retour. Par contre, la situation s’est résorbée quelques heures plus tard et le monde est revenu à la normale. Je ne suis pas encore certain si c’est une bonne chose ou non.

On en a déjà parlé quelques fois sur le site, mais nous sommes maintenant dans un monde où les enfants n’ont jamais connu ce qu’était la vie avant la technologie et l’Internet. Ils sont presque nés avec un iPad dans les mains et leur maîtrise de la technologie est presque rendue innée. C’est aussi des enfants qui ont une perception différente de ce qu’est la vie privée. Ils mettent la plupart de leurs vies sur Internet à la vue de tout le monde et semblent être les moins résistants aux politiques invasives de la vie privée. Ils ne semblent pas avoir de cadre de référence et ils sont habitués à exposer leur vie sur le web sans aucune pensée envers l’impact que ceci aura sur leurs futures carrières. J’espère ne pas être le seul à être inquiet de l’érosion silencieuse de notre vie privée.

Quels jeux retiennent votre attention cette semaine? JF continue à jouer à Guild Wars 2 et a recommencé à jouer à Dishonored pendant que, de mon côté, je patauge encore dans Hearthstone. Il n’y a pas beaucoup de nouveaux titres qui attirent notre attention ces dernières semaines alors on se tient occupé!