La visite aux toilettes publiques, pour certains, est une lourde tâche. Certains d’entre nous décident même de se retenir le plus longtemps possible pour éviter d’avoir à y aller. Le facteur le plus aggravant de ces visites au petit coin est les gens qui ne respectent pas les bases de l’étiquette des toilettes publiques. En voici quelques exemples, du point de vue d’un homme, car je ne suis pas très fluent dans les règles à observer dans les toilettes des femmes, sauf celle où il faut esquiver tous les coups de sacoches. La loi du silence : l’opéra du soulagement / la pétarade de foufounes, on garde ça dans notre maison si possible. Si j’ai le goût de parler du massacre des Canadiens hier à Boston, je vais le faire au bar, pas à l’urinoir. La loi de la séparation : s’il y a un urinoir ou une cabine de toilette utilisée, prenez donc une d’entre elles qui est le plus loin possible de celle-ci. Ça crée un certain malaise sinon. La loi de la propreté : je n’ai pas besoin de vous faire un dessin. SVP, ne me forcez pas à faire un dessin. J’ai déjà travaillé comme commis dans une station-service. J’ai vu des choses…

J’ai vu des choses, man.

Quels jeux retiennent votre attention cette semaine? Je continue à jouer à Final Fantasy XIV sur PS4. Le fait de pouvoir jouer sur le divan est très plaisant. Je m’ajuste tranquillement aux contrôles sur la manette. Je suis habitué de jouer ces genres de jeux sur PC alors ce n’est pas toujours évident. Si on suit les quêtes de l’histoire principale, c’est quand même une belle aventure qui vaut le prix d’entrée. Si vous voulez avoir un code pour essayer le jeu pour 7 jours, faites-moi signe. Je pense qu’il me reste des codes de références. Aussi, JF a réussi à me convaincre d’essayer Black Desert Online. Je n’ai pas eu le temps d’y jouer beaucoup, mais pour l’instant, le système de combat me fait beaucoup penser à TERA et Blade & Soul. C’est beaucoup plus actif et demande des temps de réaction plus élevés que World of Warcraft ou Final Fantasy XIV. Les multiples systèmes de fabrications d’items et d’achat de propriété semblent aussi très complexes. La promotion en cours en ce moment permet de faire l’achat du jeu pour 13$ Canadien. L’avantage ici est que le jeu n’a pas de prix mensuel. Une fois acheté, vous pouvez jouer quand bon vous semble. Sauf pour des trucs cosmétiques ou qui vous facilitent la vie, qui peuvent être achetés sur le magasin du jeu pour de la vraie monnaie. Mais bon, ce n’est pas trop difficile pour moi de ne pas toucher à ça. Je regarde tout ce qui s’en vient cet automne côté jeu et j’ai hâte. Et vous? Quels jeux attendez-vous avec impatience dans les prochains mois?