JF a, dans sa librairie Steam, Darkest Dungeon depuis longtemps. On a décidé récemment d’y jeter un coup d’oeil plus sérieusement. J’avais essayé quelques fois de démarrer une partie, mais une couple de saucettes dans le premier donjon me faisaient vite réévaluer ma décision. Cette fois-ci, j’ai essayé d’avoir plus de patience et pour l’instant, le jeu me le fait regretter amèrement. C’est un jeu amusant, mais le plaisir est souvent entouré de misère noire. C’est un jeu très difficile et ils vous le rappellent souvent que c’est vous dans le harnais et c’est lui qui a le fouet. Où est-ce que j’allais avec cette comparaison? J’ai oublié. Ah oui, Darkest Dungeon, pour ceux qui ne connaissent pas, est un jeu tactique d’exploration de donjons. On arrive dans un petit village décrépit qu’on a hérité d’un membre de la famille récemment décédé. On envoie des aventuriers à l’aventure dans des endroits très sordides et dangereux. Ils reviennent avec en vie(des fois) par la peau des fesses avec un butin et tout plein de problèmes de santé physique/mentale. On doit gérer leur stress pendant et après leurs aventures ou des trucs horribles peuvent arriver. S’ils frappent un certain niveau de stress dans une aventure, ils ont le potentiel de craquer et d’acquérir un problème grave : désespoir, paranoïa, abusif et j’en passe. Les autres membres de l’expédition n’aiment pas trop voir un des leurs craqué donc des fois ça fait un effet boule de neige et une aventure prometteuse se transforme en carambolage. On utilise les gains d’une aventure pour améliorer le village et les aventuriers. Chaque semaine, de nouvelles recrues arrivent en recherche d’aventure. Quand un personnage meurt, c’est fini pour lui. Impossible de le récupérer. Donc, comme j’ai dit, c’est un jeu très difficile qui vous fait passer à travers plein d’émotions. La joie : « Cette aventure se passe très bien ». L’horreur : « Mon prêtre et la seule source de soins dans mon équipe est mort d’une flèche chanceuse d’un squelette? Non! » La frustration : « Le guerrier à l’article de la mort souffre de sadomasochisme et refuse de se faire soigner? Mais pourquoi? » Et j’en passe. Ce n’est probablement pas un jeu pour tout le monde, mais je vais y donner une chance cette fois-ci.

Quels jeux retiennent votre attention cette semaine? For Honor est sorti mardi et semble recevoir beaucoup d’attention sur Twitch. L’avez-vous acheté? Je n’ai pas été en mesure de l’attraper au vol au club vidéo donc, pour l’instant, je regarde d’autres personnes y jouer sur twitch.tv. Je continue à jouer à Rust et c’est un autre jeu fort en émotions. C’est presque obligatoire d’avoir un micro, car très souvent, les gens silencieux se font juste buter à répétition par tout ce qui bouge. La paranoïa est très élevée dans ce jeu, et je ne les blâme pas : même quelqu’un de nu pourrait cacher un fusil (je ne sais pas trop où) et vous flinguer dès que vous tournez le dos.

J’ai de l’intérêt pour des jeux masochistes ces temps-ci. Je me demande pourquoi.