C’est enfin arrivé : Dark Souls 3 est sorti ce mardi au grand plaisir de tous les gamers masochistes, moi inclus. C’est techniquement le 3e titre de la série, mais selon ce que je vois, il semble plus être une suite directe au premier Dark Souls. Le deuxième ayant été fait par quelqu’un d’autre que Miyazaki. Encore une fois, on incarne quelqu’un qui porte le signe sombre qui vient de se réveiller dans une tombe. Ce signe indique qu’on est un mort vivant qui est maudit à vivre éternellement et à sombrer tranquillement dans la démence. Aussi appelé : devenir « vide ». Le feu, qui est source de toutes vies dans le monde de Lothric, est en train de s’éteindre à nouveau. On doit réunir les rois des cendres pour qu’ils ravivent la flamme une fois de plus et permettent au monde de continuer à exister pour un peu plus longtemps. À cause de tout ça, le monde de Lothric est en déclin. Tout semble tomber en morceau et la majorité de la population est déjà morte ou porteuse du signe sombre. Et la plupart d’entre eux sont déjà vides et hostiles. D’horribles monstres et créatures déambulent les rues. Il y a des morts et des pierres tombales partout. Un bel endroit pour aller faire un piquenique en famille! Le jeu ne vous tient pas la main. En fait, c’est un des Dark Souls les plus difficiles. Il faut approcher chaque situation avec beaucoup d’attention ou on risque d’y laisser notre peau. Et quand on meurt, on perd tout les âmes (la monnaie d’échange et seul moyen de développer notre personnage) qu’on avait sur soi. Ensuite, il faut revenir à l’endroit de notre mort pour récupérer celle-ci. Si on meurt une deuxième fois avant d’atteindre cet endroit, on perd toutes ces âmes. Bienvenu à Dark Souls. Un jeu très difficile (mais pas injuste) ou les victoires et les défaites ont de vrais impacts. J’adore Dark Souls 3 pour l’instant. Mais bon, c’est temporaire. Je n’ai pas encore frappé un gros mur.

La gang des Mystérieux Étonnants sont venu faire un tour au studio de Jumeaux Techno TV vendredi dernier avant leur voyage à Québec pour leur campagne de financement IndiGoGo et ça été très amusant. On a surpris Benoit, fan #1 de jeux d’horreurs, avec « Emily Wants to Play ». Un jeu où on incarne un livreur de pizza emprisonné dans une maison, la nuit, avec une petite fille démoniaque et ses poupées animées. L’objectif est de survivre jusqu’au matin. Disons que c’est loin d’être simple et on est mort souvent. Nous avons été en mesure de voir le courage légendaire de Benoit face à ces horribles poupées. 2 heures et demie de pur plaisir. Les Mystérieux Étonnants sont très proche de leur objectif de 16 000$ alors n’hésitez pas à leurs donner un coup de main.

Quels jeux retiennent votre attention cette semaine? JF a finalement eu des nouvelles pour son casque Oculus Rift qui avait une fenêtre de livraison d’avril. Cette fenêtre a été repoussée à la fin de mai à début de juin. Il semblerait qu’Oculus a des problèmes d’approvisionnements et que ceci impacte quand même lourdement la livraison des commandes. J’ai vraiment peur d’imaginer quand ceux qui la commandent maintenant vont la recevoir. Je vois que la HTC Vive a aussi quelques problèmes, surtout au niveau des charges sur les cartes de crédit qui sont bloquées aux banques, car j’assume qu’une aussi grosse facture déclenche des alertes automatisées anti-fraude chez les compagnies de cartes de crédit. Le lancement de la nouvelle génération de réalité virtuelle a frappé quelques obstacles déjà, mais ceux qui ont été en mesure d’en obtenir une semblent très heureux de leurs achats. C’est certain que vous allez en entendre parler dès que JF reçoit son casque.