Le clickbait, traduction française : piège à clic, est une frustration de plus en plus grande pour beaucoup d’internautes. Un vrai fléau sur le net se propage depuis quelques années. Le principe de celui-ci est de formuler le titre d’un article et son extrait d’une manière hautement dramatique et inflammatoire (des fois même mensongère) dans l’espoir d’attirer le maximum de clics pour générer des revenus publicitaire. Et très souvent, l’article lui-même est de piètre qualité. Une tentative de vous pousser à cliquer sur d’autres liens connexes (plus de clics!) pour en savoir plus sur le sujet. Un exemple que j’ai vu souvent pour vous mettre en contexte : « Voici 10 actrices qui ont l’air horrible sans maquillage, vous ne croirez jamais qui est le #3!! » Dans un vidéo, ça pourrait être une mère et son enfant dans un parc et un sous-titre qui dit « La vie de cette mère changera à jamais dans les 10 prochaines secondes ». En plus, beaucoup de ces vidéos sont volés à d’autres chaines. Ils téléchargent le vidéo, place un sous-titre « clickbait » sur celui-ci et créer un aperçu qui attire l’attention et place tout ça sur leur chaîne et regardent l’argent entrer. C’est, selon moi, vraiment le fond du baril de l’internet.

Nouveauté pour les Jumeaux Techno : Nous avons démarré un nouveau podcast cette semaine. Deux Jumeaux Le Matin est la première baladodiffusion matinale quasi journalière Geek au Québec. Alors, du lundi au vendredi, réveillez-vous du bon pied avec nous! Voici un lien à notre page iTunes.

Tout le monde parle de la mort de Prince dans les médias depuis que c’est arrivé hier, mais puis que je n’étais pas vraiment un fan, j’aimerais prendre un moment pour souligner une autre personnalité qui nous a aussi quittés hier : Chyna. Vous vous rappelez de ce colosse du ring de lutte de la WWF? Quand j’étais jeune et que j’écoutais la lutte à la télévision, elle était au summum de sa carrière. Elle a quitté le ring en 2001, mais le chemin qu’elle a frayé pour la prochaine génération de lutteuses est encore visible aujourd’hui. C’est toujours triste quand quelqu’un de l’univers du divertissement de son enfance décède. C’est encore plus triste quand on voit comment la vie de celle-ci s’est détériorée après avoir quitté le feu des projecteurs.

Quels jeux retiennent votre attention cette semaine? On continue à avancer dans Dark Souls 3, mais on constate un problème potentiel. De la manière que le multijoueur est construit, on va devoir techniquement passer à travers le jeu deux fois pour le terminer. Je vais essayer de m’expliquer. Chaque joueur existe dans sa version personnelle du monde. Quand celui-ci invite des joueurs à l’aider, il invite ceux-ci dans sa version du monde. Donc, le joueur qui aide n’avance pas l’état de son propre monde. Si l’équipe tue un boss, celui-ci est encore vivant dans le monde des autres joueurs. Après avoir aidé JF à tuer un boss, il faut que je l’invite à son tour dans mon monde pour le tuer à nouveau. (Donc il va falloir qu’on se fraye un chemin jusqu’au boss une deuxième fois) Ça risque d’être une tâche plus monumentale qu’on avait premièrement anticipé. Mais bon, j’adore les défis! C’est plus JF, lâcheur en série des jeux Dark Souls, qui m’inquiète.