C’est ce moment de l’année, où les sombres créatures de la nuit peuvent sortir parmi nous sans attirer l’attention pour récolter leurs primes annuelles d’âmes hurlantes. Mais surtout, c’est la journée où on se bourre la face de bonbons et d’alcool et on regarde des films d’horreur jusqu’au matin. Et des fois, il y a des petits mauzusses qui viennent nous déranger en cognant à notre porte. Mais bon, habituellement ils quittent quand on leur donne des bonbons alors tout est sous contrôle. C’est drôle voir des enfants déguisés en personnages de jeux vidéo pour l’Halloween. Mais quand c’est des personnages qui ont existé plus longtemps qu’eux, disons que ça me donne un coup de vieux.

Alors quels sont vos plans pour la fin de semaine de l’Halloween? De mon côté, on va faire le plein de cochonneries, commander une pizza, donner des bonbons aux enfants qui passent sur notre rue et regarder des films d’horreur au hasard sur Netflix en se servant du très utile outil « Netflix Roulette » qui met fin au plus gros problème que le service avait : l’indécision chronique. Très souvent, quand on invitait la gang pour regarder des films sur Netflix, on prenait toujours une éternité à choisir un film. En mettant ce choix dans les mains du hasard, notre expérience est plus simple. C’est certain que des fois on tombe sur des navets, mais ça fait partie de l’expérience. Je n’en ai pas parlé avant, mais JF a réussi : j’ai sombré dans l’enfer d’ArcheAge avec lui. Ça faisait quand même un temps qu’on n’avait pas joué a un « MMO » ensemble. Je n’ai toujours pas eu le temps de finir Shadow of Mordor. JF a acheté Sunset Overdrive et il me dit que ça ressemble pas mal à un jeu de Tony Hawk mixé avec Crazy Taxi et un jeu « carré de sable » style Infamous / Prototype.

Sur ça, joyeuse Halloween! Rappelez-vous : si vous voyez le petit enfant avec une tête de citrouille illuminé dans votre miroir, il est probablement déjà trop tard pour vous sauver.