Je pense que c’est officiellement la première BD sur laquelle j’ai contribué pour l’art! Je suis fier de moi. Par contre, vous n’avez aucune idée des horreurs que j’ai dû vivre pour livrer ma partie de la BD en Bitstrip. Je crois que je vais souffrir de choc post-traumatique jusqu’en 2014. Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est Bitstrips : c’est une application Facebook et mobile qui permet aux gens de créer une version dessin d’eux-mêmes et de s’insérer dans des scènes plus ou moins humoristiques. Le concept existe depuis un bout de temps, mais on a remarqué une explosion de bitstrip sur notre fil Facebook au cours des derniers mois. C’est rendu à un point où on n’avait pas le choix de sauter dans le tas. Je n’ai rien contre Bitstrips personnellement, c’est juste qu’un gros pourcentage des gens qui s’en servent ne se force pas vraiment à faire des BDs drôles. Ils gardent souvent le scénario et les positions des personnages par défaut et ne change même pas la description qui apparaît en bas. L’outil lui-même, si vous avez une bonne blague à véhiculer, est très bon à vous permettre de le mettre en image même si vos talents d’artiste se limitent à des bonhommes allumettes qui semblent avoir été dans un carambolage de scies rondes.

On a finalement essayé The Stanley Parable hier, sur Jumeaux Techno TV et je peux dire que je suis un peu mitigé sur l’expérience. Ça me fait penser plus au jeu « Journey » sur la Playstation 3, mais en même temps, il semble y avoir un ton lugubre tout au long de la partie. Un genre d’impression de claustrophobie. On a l’impression que l’expérience au complet a été montée pour prendre nos concepts déjà construits de ce qu’est un jeu vidéo et l’éclaté à coup de batte de baseball. Je dois faire attention quand je parle de ce jeu, car une grosse partie de celui-ci est de ne pas savoir à quoi s’attendre quand on commence. Honnêtement, si vous le voyez en vente 50% ou plus, il en vaut la peine. Mais pas à plein prix. On a aussi fini notre partie de Resident Evil 3: Nemesis et le tout est disponible dans son intégralité sur notre canal Youtube. Si vous n’avez pas le temps de venir nous voir jouer à des jeux du lundi au vendredi à 20h30 ou le samedi à 15h00, les émissions en différé sur notre canal est la solution parfaite à votre problème.