Les « pets de cerveau », c’est un nouveau type de vidéo qu’on publie depuis deux semaines. Ils n’atterrissent pas toujours directement sur notre site alors gardez un œil sur nos médias sociaux! C’est très utile quand une blague n’entre pas dans les trois panneaux de notre BD. Celle-là est une de mes préférées, car on a repris une vieille annonce hilarante que JF avait créée pour le podcast des Jumeaux Techno, et Steve. Vous aimez ce format?

C’est aujourd’hui que la Switch de Nintendo arrive. Est-ce que vous en avez précommandé une? Est-ce que vous avez attendu en file l’ouverture du magasin? Nous? On va passer notre tour pour l’instant. Je n’ai jamais été un gros fan des jeux de Nintendo et aucun de leurs titres exclusifs ne m’interpelle assez pour motivé un achat qui dépasse les 400 $ canadiens. Je ne suis pas riche donc j’ai plus tendance à investir dans une console par génération. Pour moi, c’est la PlayStation 4. Ça ne m’empêche pas d’admirer la créativité de Nintendo : la seule compagnie créatrice de consoles qui tente vraiment d’innover en ce moment dans le marché à la place d’aller pour un pari certain. Ils ont fait ces paris à plusieurs reprises dans le passé. Même si ça marche pas toujours pour eux, au moins ils essaient de faire avancer le monde des jeux vidéos dans plein de directions intéressantes.

Quels jeux retiennent votre attention cette semaine? Tous les yeux sont rivés sur la Switch et le nouveau jeu Zelda : Breath of the Wild. Ça semble être un gros succès selon plusieurs. De mon côté, j’ai fait la découverte d’un petit jeu à 20$ très intéressant : Blackwake. Dans celui-ci, deux équipes combattent en navire sur la mer pour la victoire. Jusqu’à 27 joueurs par équipe embarquent sur trois bateaux (un gros et deux petits) et doivent coopérer pour couler les bateaux de l’équipe ennemie. Trois joueurs de chaque coté deviennent les capitaines des trois bateaux et sont en mesure de les conduire (et donner des ordres à l’équipage) tandis que les autres joueurs réparent les trous ou les voiles, pompent l’eau qui s’infiltre, chargent et tirent les cannons, amènent les boîtes de munitions à ceux-ci et combattent au corps à corps et au mousquet/pistolet quand un bateau ennemi décide d’exécuter un abordage. C’est très amusant de suivre les ordres de son capitaine dans la cale d’un bateau. L’entendre dire « Préparez-vous à tribord, tirer sur mon commandement » et finalement « Feu! » et tout le monde tire leurs cannons en même temps et on voit l’enfer éclater sur le bateau ennemi. Ou la panique de réparer, avec des explosions de bois partout autour de nous, les trous dans le bateau pendant que celui-ci se remplit d’eau. Ou l’engouement de foncer directement dans le bateau ennemi et de sauter avec ses camarades, épée à la main, sur le pont. Le jeu est encore en alpha, mais la base est là. Et cette base est très amusante. Il y a encore beaucoup de travail à faire, mais pour un jeu à 20$ fait par un studio composé seulement de deux personnes, c’est un titre très divertissant. Je le recommande fortement.