Effectivement, les olympiques de Sotchi ont quelques ennuis techniques. Des évènements avec des sièges vides, des hôtels pas finis qui ont de l’eau moins buvable que celle autour du réacteur de Fukushima, de la neige pas super praticable à certain endroits pour des sports qui en ont besoin et j’en passe. Pour l’instant, les médias et la communauté mondiale ne sont pas impressionés. Mais bon, je ne me mettrais pas dans les souliers des organisateurs de ces genres d’évènements. Ils doivent laisser beaucoup de pilosité dans leur lit chaque matin. Le niveau de complexité ici frappe des niveaux astronomiques. La bonne nouvelle, par contre, est que le Canada est en très bonne position en ce moment au niveau du classement des médailles. Est-ce que ça va durer? Ou est-ce que je vais me relire dans un mois et me fermer une fenêtre sur la tête? Seul le temps le dira…ou la fenêtre.

C’est la Saint-Valentin! Qu’avez-vous de planifié cette année pour éviter de vous faire assassiner par votre douce moitié? Un souper romantique? Un film d’amour au cinéma? Une douche de pétales de rose? Un solo de guitare? Les possibilités sont infinies. Ma recommandation, si vous avez quelqu’un qui est ouvert au monde des jeux vidéos : Passer à travers un jeu co-op ensemble. C’est très amusant. Et si vous n’avez pas de douce moitié? J’assume que vous pouvez sauter au prochain paragraphe. J’aurais du probablement dire ça au début.

Coté jeux vidéo, la situation reste stable ici. J’ai participé, la fin de semaine dernière, au beta d’Elder Scrolls Online. Le NDA est encore actif alors tout ce que je vais dire est que si la tendance se maintient, vous devriez attendre quelque mois après la sortie pour l’essayer. Sinon, j’ai aussi tombé dans un très vieux MMO appelé Neocron. Un MMO FPS post-apocalyptique qui pourrait mieux être décrit comme suit : C’est comme si System Shock 2, Deus Ex et Shadowrun ont eu un bébé dans l’engin graphique de Quake 2. Un bébé très violent équipé d’un lance-rocket bourré d’implants et de drogues. Un gros monde très magané pleins de mutants et de robots détraqué, deux grosses villes à chaque bout qui sont en guerre l’une contre l’autre. Des véhicules qu’on peut conduire. Chaque joueur a son propre appartement. Il y a une « Matrice » de style Shadowrun que les hackers peuvent explorer. Le meilleur équipement est construit par des joueurs. C’est quand même un jeu intéressant si on peut regarder à travers ses vieux graphiques et quelque petits comportements étranges. Le jeu est maintenant contrôlé par une équipe de volontaires alors il est devenu gratuit. À ce prix, je suis prêt à lui donner une chance. Petit avertissement, ce jeu est 18 ans et plus pour raison de stripteaseuses très polygonées qui pourraient probablement crever un œil.