On a reçu de très mauvaises nouvelles vendredi dernier. Si vous n’êtes pas au courant. L’émission M.Net sur MusiquePlus ne sera pas renouvelée en 2015. Ils finissent le 19 décembre après 16 ans en ondes. Il semblerait que l’émission n’est pas dans les plans de V, les nouveaux patrons de la chaine Musique Plus. Plusieurs autres shows passent aussi au couperet et plusieurs gens se retrouvent sans emplois avec un gros poids sur le cœur. Plusieurs de nos amis étaient chroniqueurs à l’émission et tout le monde a bien de la misère à digérer la nouvelle. Cette émission était un des piliers centraux de la communauté geek au Québec et une inspiration pour des milliers de gens qui occupe maintenant des emplois dans l’industrie de la technologie et des jeux vidéo. Personnellement, cette émission a alimenté ma passion pour la technologie et les jeux vidéo depuis l’âge de 13 ans et je ne suis pas certain si mon chemin professionnel aurait été le même sans eux. Les Jumeaux Techno ne seraient non plus pas où ils sont en ce moment si ce n’était pas de Denis Talbot et sa gang. Un de nos premiers gros contenus qui a accroché était les théâtres du podcast qu’on avait faits pour Radio Talbot. Ça nous a « mis sur la carte » et nous ont permis de faire pleins de belles rencontres au cours des années. Je n’arrive toujours pas à croire le vide qui va être laissé en 2015 dans notre communauté et la télévision québécoise de contenu informatif. M.net était la seule raison qu’on avait Musique Plus dans notre liste de chaine et après le 19 décembre, je ne vois aucune raison de la garder. Un énorme mouvement pour sauver l’émission est en cours sur Facebook et Twitter : Si vous n’êtes pas déjà abonné, je vous suggère fortement d’aller aimer la page Facebook « Sauvons M.net » ainsi que le compte Twitter @sauvons_mnet . Denis vous invite tous aussi au dernier épisode en studio le 19 décembre. Nous y serons c’est certain.

img_3087
(Merci au photographe de Geekbecois pour cette photo)

Un gros merci à Denis et son équipe pour 16 ans de beau travail, la communauté entière est derrière vous et on va s’assurer que votre œuvre persiste, d’une manière ou d’une autre. Ça c’est promis.